Le drapeau de la paix devant le pont du Rialto
Venise interculturelle histoire du ghetto juif

Je vous propose de découvrir ensemble la Venise interculturelle à travers l’histoire du ghetto juif.

La communauté la plus importante, après les Grecs, fut la communauté juive, les juifs furent nombreux à s’installer à Venise.

Vers la moitié du XVIe siècle, le Sénat leur attribua quelques ilots dans la zone de Cannaregio.

Dans ce quartier on compta au moins cinq synagogues appelées aussi schole.

La plus ancienne est la schola grande Tedesca ( 1528 ), viennent ensuite la Schola Canton ( 1532 ) et la Schola Italiana ( 1575 ) dans le ghetto Novo, la Schola Levantina ( 1538 ) et la Schola Spagnola ( 1555 ) dans le ghetto vecchio.

Venise interculturelle histoire du ghetto juif

Venise interculturelle est un thème emblématique de Venise,
la ville cosmopolite, porte d’Orient.

Dés qu’elle domina les mers, Venise hébergea de très nombreuses communautés étrangères.

Venise a commercé avec un grand nombre de Communautés étrangères et a offert à certaines une protection efficace.

Peut être parce que les premiers occupants de la lagune furent eux mêmes exilés, les Vénitiens accueillirent une multitude de communautés ethniques, ce qui contribua largement au développement de la ville.

Je vous propose des parcours à la recherche des présences étrangères à Venise, sur les traces des témoignages architecturaux, laissés par les différentes communautés qui ont enrichi la culture vénitienne au cours des siècles.

Venise interculturelle histoire du ghetto juif

Venise interculturelle – Histoire du ghetto juif:

CLASSES-DECOUVERTE pour mini-groupes scolaires.

Parcours itinérant et atelier éducatif sur le thème de l’interculturalité : “un monde en couleurs !”.

PARCOURS PERSONNALISES pour les enfants, les familles et les individuels.

Durée : environ 2 heures

Vous avez aimé ce parcours ?

Merci de bien vouloir remplir ce formulaire
et demander des informations pour réserver votre visite


    4 commenti
    1. Sandrine
      Sandrine dice:

      Nous avons passé une très belle matinée avec Muriel qui nous a fait découvrir une Venise que l’on ne peut imaginer ! Une Venise magique pleine de merveilles et d’anecdotes. Une Venise historique avec une visite du ghetto juif fort intéressante.
      Une Venise authentique avec la découverte de rues et de quartiers fréquentés par les vénitiens !
      Merci Muriel pour ces très beaux moments de partage !
      Nous recommandons vivement votre prestation d’accueil.
      Nous avons fait cette visite guidée le premier jour de notre séjour à Venise et grâce à vous nous allons pouvoir continuer de découvrir la ville autrement.
      Jérôme et Sandrine

      Rispondi
    2. Sultan
      Sultan dice:

      Nous avons passé une demi journée très intéressante et enrichissante autour du ghetto de Venise
      Nous étions 4 avec Muriel qui nous a fait découvrir des quartiers authentiques avec des anecdotes tout au long de ce parcours
      Vous pouvez sans problème faire appel à elle car elle est super sympa et s’adapte à vos envies. Merci pour ce moment!!!

      Rispondi
    3. Muriel Beny
      Muriel Beny dice:

      Grazie mille Claude 🙂
      Merci à vous aussi pour le parcours humain et pour vos commentaires de retour chargés de riches émotions et exprimés avec le cœur et la tête 😉😘
      Muriel

      Rispondi
    4. Claude FlUck
      Claude FlUck dice:

      Ce fut une marche qui commença à la Ferrovia, lors d’une très belle journée d’hiver, après Noël, au moment où le crépuscule va tomber.
      Sortir des grandes routes tracées, des foules denses et prendre le chemin des HLM ocres sur la lagune nord, puis marcher au fil des canaux, passer devant les petits bars populaires ouverts, très fréquentés, d’où émerge un air de gaité, de sympathique convivialité…
      La nuit est tombée progressivement ; on a alors deviné le contour des bâtiments, les façades, les magasins, les barques et les lumières gaies des fêtes de fin d’année accrochées aux fenêtres.
      A un moment, nous sommes entrées par l’une des ouvertures du ghetto,
      on y a aperçu la grande place,
      les synagogues, les oeuvres qui témoignent de la deuxième guerre mondiale … et puis nous sommes revenues doucement nous mêler à la foule pur revenir vers Ferrovia.
      Avec Muriel, c’est comme un grand livre que l’on ouvre quand elle arrive et se clôt une fois la dernière page racontée.
      C’est une grande chance de partager quelques instants cette vie, cette ville et côtoyer ses habitants.
      Un très beau moment que je recommande à tous les amoureux des endroits inhabituels et qui aiment marcher.

      Rispondi

    Lascia un Commento

    Vuoi partecipare alla discussione?
    Fornisci il tuo contributo!

    Lascia un commento

    Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

    Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.